Compte-rendu de parties de Juin 2014


BILAN DU MOIS DE JUIN: BALLON ROND ET… JEUX!

Avec la coupe du monde, les soirées jeux ont eu de la concurrence!

Mais plusieurs soirées ludiques ont quand même eu lieu avec quelques très bonnes découvertes comme Flash Point Fire Rescue ou Ad Astra.

Le jeu du mois est sans conteste Ginkgopolis et ses extensions avec plusieurs parties et un plaisir ludique toujours intact: le gage d’un très bon jeu !

Bonne lecture et à bientôt!

Zuton 

PS: les commentaires sont plus que bienvenus!

 

FLASH POINT: FIRE RESCUE

Compte de rendu de la partie du 27 Juin 2014.

flashpointDans ce jeu coopératif, nous incarnons une escouade de pompiers tentant de maîtriser un incendie et sauver des victimes du feu.

Le plateau est recto verso avec 2 scènes de feu différentes (des maisons individuelles).

Chaque joueur possède les caractéristiques d’un pompier différent et peut déplacer le camion de pompier (ou l’on peut changer de personnage et arroser une partie de plateau) ou l’ambulance pour sauver les victimes.

Le mode d’initiation est proposé pour cette première partie pour Seb, Juliette et moi alors que Kratos et Francoise en sont déjà à leur 3ème partie.

20140627_222527On dirait qu’il y a le feu!

Le tour de jeu est simple et fluide: chaque joueur dépense ses points d’action en se déplaçant, éteindre le feu ou les fumées, déplacer des victimes… puis on met à jour la progression du feu (avec des dés) et l’apparition de nouvelles victimes.

20140627_222828Mon pompier, homme à tout faire!

20140627_225914La mission est plutôt tranquille (normal en mode initiation)

20140627_233311Fin du jeu: c’est la fiesta dans l’ambulance!

Je jeu est apparemment sorti en VF sous le nom « 18 soldats du feu », avec des pompiers « francisés »:

18-soldats-du-feuLa VF: 18 soldats du feu

Un bon jeu coopératif dans un thème original et très bien rendu.

JAMAICA

Compte de rendu de la partie du 27 Juin 2014.

Jamaica_large03Nous commençons la soirée par un jeu léger et une valeur sûre: Jamaica, le jeu de course de bateaux pirates.

JamaicaPrésentation des principes du plateau de jeu

Le plateau et les illustrations sont magnifiques, le jeu est fluide, fun et rapide.

20140627_211219La course débute…

20140627_213422Les bateaux de Juliette et France avancent vite…

Il n’y a pas vraiment de stratégie car beaucoup trop d’aléatoire: on essaie d’avancer son bateau tant bien que mal autour de l’ile, en lançant des combats pas toujours victorieux!

20140627_213516Mon bateau possède une cale spéciale « cookie de Juliette »: miam!

A ce petit jeu, les filles ont réussi à bien gagner, laissant Seb de marbre (qui n’ a pas aimé le jeu)!

20140627_221103Fin du jeu: Seb (rouge) vraiment à la traine!

France remporte la course et nous explose avec ses cales remplies d’or! Juliette et moi finissons le parcours mais avec les cales vides et des trésors maudits pour moi!

Un jeu très familial que je trouve bien sympa pour un agréable moment, accessible aux joueurs occasionnels et néophytes.

AD ASTRA

Compte de rendu de la partie du 26 Juin 2014.

ad astra1Ad Astra un jeu de Bruno Faidutti & Serge Laget sorti en 2009, jeu de développement dans le thème de la science-fiction.

Kratos introduit les règles pour nous lancer dans une aventure galactique à 5 joueurs (Olivier, France, Fabrice, Kratos et moi) où il sera question de coloniser des planètes, y produire 5 ressources différentes (représentées par des cartes) et marquer des points.

Le jeu comporte un plateau de jeu pour les scores et l’emplacement des cartes actions jouées (de 1 à 15) et l’espace est matérialisé par des gros jetons disposés sur la table représentant les différentes galaxies et leurs planètes (face cachée) à coloniser. Chaque joueur possède son petit lot d’éléments à sa couleur.

P1110074

Mise en place du jeu: on démarre chacun avec une usine sur une planète de la galaxie de base et un vaisseau.

La grande originalité et le piment du jeu provient de sa mécanique: à chaque tour on pose une carte action face cachée sur un emplacement de son choix de la piste jusqu’à la remplir complètement: 3 cartes actions de chaque joueur sont normalement ainsi disposées. Puis la phase de résolution s’opère carte par carte sachant que chaque carte est active pour tous les joueurs (un bonus est donné au propriétaire de la carte) qui décide ou pas de l’utiliser.

Cette mécanique laisse beaucoup de choix sans connaître exactement ce que vont jouer les autres joueurs, la prise de risque peut donc se solder par un échec et on ne fait pas forcément ce que l’on avait prévu en disposant ses cartes. Un minimum de « guessing » des actions adverses est nécessaire s’il on veut vraiment éviter une petite déconvenue lors de la phase de résolution qui est à chaque fois très attendue et donc très excitante!

Chaque joueur possède les mêmes cartes sauf celles pour se déplacer vers certaines galaxies (2 galaxies sont manquantes pour chaque joueur et ne seront donc atteignables que par les cartes action de déplacement adverses) .

Les différentes actions possibles sont:

  • se déplacer vers une galaxie (coute de l’énergie à défausser)
  • produire une des 2 types de ressource (une ressource par vaisseau présent, 1 / colonie, 2/ usine)
  • construire (des vaisseaux, des usines, des colonies ou des bases stellaires) en défaussant les ressources demandées par le bâtiment
  • commercer pour échanger des ressource avec un ou plusieurs autres joueurs (action peu utilisée au cours de la partie alors que bien pratique)
  • jouer une carte de « scoring » pour tout le monde (au nombre de 3 différentes) dans un domaine précis (les vaisseaux, les galaxies visitées, les bases stellaires, les colonies, défausser des ressources identiques ou différentes…): un bonus de 3 PV est accordé au joueur majoritaire et la carte est retirée une fois utilisée

P1110077

 Piste des cartes en cours de résolution

Certaines planètes sont de type « alien »: elles ne produisent aucune ressource mais permettent de piocher une carte de technologie « alien » octroyant un gros bonus la plupart du temps à effet unique et une seule fois  (certaines sont « gros bill » et décriées par les joueurs: gagnant de la partie à 42 PV ou +10 PV en fin de partie…). Construire sur une planète « alien » permet aussi de gagner de précieux PV.

P1110081

 La galaxie se peuple…

La fin du jeu survient lorsque un joueur atteint 50 points ou lorsque la dernière planète est découverte: dans les 2 cas, on finit alors totalement la phase de résolution en cours.

P1110082

 Piste des cartes en cours de résolution

Les scores finaux sont assez serrés avec beaucoup de cartes de « scoring » joués sur la dernière phase.

P1110083

Fin de la partie

Kratos, se voyant distancé, a misé sur la carte de technologie « alien » gagnante à 42 PV mais ne peut pas prétendre à la victoire avec 43 PV! lol!

Scores finaux: 1 Fabrice (rouge 63 PV), 2 France (jaune 60PV), 3 Zuton (bleu 58 PV), 4 Olivier (Gris 54PV), 5 Kratos (vert 43 PV)

Bilan: une bonne découverte : jeu réussi tant au niveau de sa mécanique que son matériel, le thème est bien rendu avec pas mal d’interaction entre les joueurs! On ne s’ennuie pas!

La piste de carte me fait un peu penser à Space Alert sauf que là on ne joue pas en temps réel!

Edge_Entertainment_Ad_Astra_verso

Dos de la boite du jeu

CONCORDIA

Compte de rendu de la partie du 18 Juin 2014.

Partie avec Fabrice et Seb sur le plateau « Italia ».concordia VF

Je tente la stratégie des colons qui demande beaucoup de blé et d’outils et me concentre sur l’achat des cartes du dieu « Mars », du forgeron et du fermier.

Cette stratégie n’est pas payante malgré un « scoring » de 8×6=48PV avec le dieu Mars en fin de partie, car elle oblige à délaisser d’autres axes. Il faut aussi dire que je n’ai pas trop optimiser le sénateur en n’achetant qu’une seule carte dieu à chaque fois afin de ne pas me faire « chiper » la carte du dieu Mars convoité.

Jeu toujours aussi plaisant!

Quelques photos de la partie:

P1110066Le plateau en fin de partie (je joue les noirs, Seb les jaunes et Fabrice les verts)

P1110067Mes cartes Dieux en fin de partie

Score: 1 Seb (144 PV), 2 Fabrice (132 PV); 3 Zuton ( 118 PV)

GINKGOPOLIS, LES EXPERTS

Compte de rendu de la partie du 11 Juin 2014.

2 parties enchainées à 2 joueurs avec Fabrice.

ginkgopolis-the-expertsSur la première partie, nous jouons « seulement » avec les variantes experts et leurs tuiles événement: et Fabrice l’emporte haut la main alors que nous testons dans la seconde une variante supplémentaire donnant plus de contrôle sur le jeu, à savoir la possibilité de garder une carte pour le prochain tour.

Pour cette variante: chaque joueur a donc de base une 5ème carte en main: il choisit d’en jouer une et d’en conserver une face cachée derrière son paravent pour le ou les tour(s) prochain(s) et il (« drafte ») passe les 3 autres cartes à son voisin. Au tour suivant: le joueur reçoit donc 3 cartes de son autre voisin + une carte piochée + celle qu’il a gardé (soit pour la jouer plus tard ou pour empêcher un voisin belliqueux de l’avoir…)…Cette « petite » subtilité apporte encore plus de stratégie et plus de plaisir au jeu car on est plus frustré à devoir passer une carte intéressante mais pas tout de suite jouable à son voisin!

Nous finissons cette 2ème partie à égalité (122 PV) et le jeu ne permet pas de départager les vainqueurs: incroyable!

Cette extension est vraiment excellente et on n’ en a pas encore fini le tour puisqu’il nous reste encore à tester 2 autres variantes: les nouvelles tuiles de bâtiment de 21 à 25 et les tuiles de type parc/espaces verts.

ALIA JACTA EST

Compte de rendu de la partie du 10 Juin 2014.

alea iacta estJeu de dés de 2 à 5 joueurs testé avec Olivier dans la configuration minimum de 2 joueurs, la moins intéressante puisqu’elle supprime l’action du temple et entraine moins d’interaction.

Le but du jeu est d’obtenir le plus de PV en conquérant des provinces (au castrum) dans lesquelles des colons (recrutés au forum) sont installées. Un homme et une femme de la couleur de la province permet de marquer des points.

Chaque bâtiment demande une combinaison de dés.

Les actions gagnées au sénat permet de récupérer des provinces neutres bicolores ou des tuiles donnant des PV de fin de partie selon la configuration à satisfaire.

Nous avons effectué 2 parties: sur la première Olivier s’est gavé de tuiles sénat oubliant les provinces et e donnant une victoire aisée, il s’est bien vengé avec une victoire sur la seconde partie bien plus équilibrée.

Le jeu est rapide et pas transcendant mais je suis prêt à lui donner une seconde chance en testant avec plus de joueurs.

alea

Présentation des différents lieux

GINKGOPOLIS, LES EXPERTS

Compte de rendu de la partie du 5 Juin 2014.

index ginkgoolisPartie à 3 joueurs avec Fabrice et Olivier qui tente sa 2ème.

Nous jouons avec les cartes personnages experts de l’extension et les événements associé au personnage choisi par draft (tout comme les autres premiers personnages).

J’opte pour le contrôleur qualité (alors que je l’ai bien décrié lors de la présentation des experts: il permet de marquer 2 points de victoire à chaque urbanisation agrandissant un quartier. 2 tuiles événements « contrôle qualité » lui sont logiquement associées: elles peuvent être jouées avec un bâtiment et vise les joueurs présents sur les tuiles autour, soit  en les obligeant à donner au contrôleur autant  de points que de ressources ou bien en défaussant le nombre de ressources de sa réserve personnelle.

ginkgopolis-the-expertsAfin d’optimiser la stratégie du contrôleur, je choisis pour le départ que des cartes bonus urbanisation, stratégie que j’ai continué à suivre durant toute la partie, ce qui donnera un sacré grand nombre de points (bien aidé aussi par une carte bonus donnant des PV = nombre de cartes bonus urbanisation).

Les personnages experts de Fabrice et Olivier rapportent des PV en fin de partie en fonction du nombre de ressources sur les bâtiments jaunes pour Fabrice et les bleus pour Olivier, ce qui les obligent à se spécialiser dans un type de bâtiment alors que la pioche des tuiles est aléatoire: donc pas évident!

Les tours sont fluides, sans attente car on réfléchit tous en même temps ce qui procure un réel plaisir ludique.

L’extension apporte 5 variantes au jeu qui peuvent être combinées les unes avec les autres. Sur cette partie seules les 2 éléments personnages experts et événements on été joués.

Quelques photos de la partie ce-dessous:

Mise en placePrésentation des différents personnages experts

P1110020J’opte pour le contrôleur qualité et des cartes urbanisation

P1110023La ville s’agrandit et gagne de la hauteur

P1110024On s’approche de la fin de partie

P11100255 cartes urbanisation avec la carte bonus 2 PV/carte de ce type: bingo!

Score: Zuton: 73PV, Fabrice: 63 PV, Olivier: 56 PV (de mémoire)

Sherlock Holmes Détective conseil

Compte de rendu de la partie du 3 Juin 2014, 5 joueurs (Isabelle, Arnaud, Fabrice, Olivier et Zuton)

sherlock-holmes-detective-conseilNous nous lançons dans la 3ème enquête intitulée « L’orpheline emprisonnée » et elle nous a donné du fil à retordre…  Seul Arnaud a su identifier le coupable et nos réponses aux questions subsidiaires ont été imprécises voir fausses… Sherlock a visité 5 lieux pour conclure son enquête alors qu’il nous a fallu 13 visites pour un pour un résultat plus que moyen!

Bon, il faut dire que l’intrigue était tout de même très « alambiquée »…  J’ai largement préféré l’enquête précédente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s