Compte-rendu des parties de Septembre 2015


RÉSUMÉ

Bilan du mois de Septembre : le mois a commencé sous le signe des grands voyages avec Marco Polo et Discoveries. Les parties se sont enchainées avec pas mal de bonnes, voir très bonnes découvertes, ainsi que des jeux plus classiques, des valeurs sûres.

Jeux du mois : Les voyages de Marco Polo

Découvertes du mois : Discoveries (x4), Viceroy, Ninjato, Time Stories (Asylum, run 1)

Re-découvertes du mois : Les voyages de Marco Polo (x4), Les Aventuriers du Rail, 7 Wonders Babel, Smash-up, Andor, Libertalia, Deus, Andor Légende Gardétoile

Déception du mois : aucune !

Bonne lecture et à bientôt pour de nouvelles aventures ludiques !

Zuton


Marco-Polo-BanniereLES VOYAGES DE MARCO POLO

le-voyage-de-marco-poloFabrice qui joue Matteo Polo (un dé blanc et un contrat pioché à l’aveugle en début de chaque manche) axe sa stratégie sur les contrats : il en remplit un grand nombre dont certains très lucratifs. En contre partie, il voyage peu.

Mes lointains voyages n’ont pas été suffisamment optimisés avec le pouvoir de Mattéo & Marco Polo octroyant deux pions aventurier dès le départ + un chameau par manche.

P1070841_600p450

Plateau en début de partie

J’ai réussi tout de même à marquer les 15 PV max en plaçant tous mes comptoirs et le maximum de PV niveau carte objectifs, mais 1 destination commune sur les 2 cartes (Moscou) me prive de 4 précieux PV. Insuffisant face aux nombreux contrats de Fabrice qui remporte la partie de quelques points : bravo à lui !

Je remets le couvert dès le lendemain en proposant une partie à Seb et Juliette.

Petit point de règle que j’ai mal compris et donc mal expliqué :

L’action complémentaire de prendre un seul dé noir est autorisé une fois par tour (en dépensant 4 chameaux) et non une fois par manche : il est donc possible de la faire plusieurs fois dans une même manche (sur 2 tours successifs par exemple) tant qu’il y a des dés noirs dispos !

Bon, il faut avouer que cet erreur ne changeait pas grand chose pour moi qui ai souffert d’une pénurie chronique de chameaux, mais pas pour Seb qui a brossé du ‘camel’ grave… bon après , comme il a gagné (sans lancer un seul dé grâce à Rachid !), il ne m’en voudra pas ! Tandis que Juliette si !

A y réfléchir, j ai bien pédalé dans le semoule et aurais du me jeter sur la  ville avec la tuile bonus 3 PV qui peut ainsi rapporter 15 PV sans dépenser quoi que ce soit ! Mais bon, c’était Khan et il manquait de cervelle ! Comme d’habitude, j’ai trop bloqué sur les objectifs qui ne m’ont rapporté que 10 PV au prix de (trop) nombreux déplacements !

marco polo

En tout cas j’adore ce jeu même si je ne gagne jamais…pour l’instant !


plateau_campDISCOVERIES

Jeudi 3 Septembre 2015

Discoveries est un jeu de dés/aventure bien sympathique dans le même univers que Lewis & Clark , à savoir la découverte de l’Amérique du Nord, du même auteur, même illustrateur et même éditeur, bref tout pareil vous allez me dire sauf que non, c’est bien différent au niveau mécanismes, complexité et longueur de partie.

Chaque joueur réalise des actions avec ses dés pour :

  • changer des faces
  • enrôler des tribus indiennes qui offrent de nouvelles cartes devenant des emplacements action pour les dés ou des capacités permanentes de contrôle des dés notamment, et un dé gris neutre supplémentaire
  • préparer et réaliser des déplacements sur eau ou montagne pour remplir sa carte aventure, (plus une supplémentaire si possible pour obtenir plus de PV et un bonus d’action immédiate),  synonyme de points de victoire, tipis et collections de la faune animale et végétale
  • changer de carte aventure.

 

pic2576072_mdA chaque tour, chaque joueur peut choisir de faire des actions en posant des dés de même face sur les différents emplacements, certains en demandent plusieurs et vont ensuite sur le pot commun de 2 zones selon leur type. L’autre possibilité est de récupérer tous les dés de sa couleur (qui peuvent alors provenir de la zone de jeu des autres joueurs) ou bien d’une zone du pot commun.

imageAinsi, obtenir beaucoup de dés permet de réaliser des actions puissantes comme écrire dans le journal pour remplir les cartes aventures complexes.

Fabrice exploite bien les cartes aventures alors que je me concentre sur les tipis et les cartes collections d’animaux/plantes qui n’ont pas été nombreuses. Je réussis une collection de 3 animaux différents + une autre collection d’une seule carte.

Je loue les services d’indiens me permettant de réaliser des déplacements alors que Fabrice choisit plutôt ceux qui octroient des bonus permanent permettant de changer des faces de dés.

indienEffectuer deux cartes aventures à la suite permet non seulement de booster l’avancée du jeu et mais aussi d’obtenir une action gratuite immédiate.

Steve cow boyLa fin de partie arrive rapidement et je score peu sur les cartes aventure de base.

Un bon jeu de dés mêlant différents mécanismes, le souffle d’aventure est bien ressenti avec de belles illustrations sobres issues des crayons de Vincent Dutrait qui décrit sur le site de Ludonaute le making-off de son travail d’illustrateur sur le jeu.

pic2576073_mdpic2576074_mdpic2576078_md

 

 

Le jeu est léger, rapide et simple sans être simpliste ! Une excellente découverte !

P1070869_600p450Fabrice remporte la partie. Score : Fabrice : 64 PV, Zuton : 60 PV


LES AVENTURIERS DU RAIL – USA

6 Septembre 2015

aventurier-du-rail

Un classique à l’honneur avec Sophie, Julie et Alice.

 

P1070890_600p450 P1070891_600p450

 


 



7W7 WONDERS – BABEL

8 Septembre 2015

7 WONDERS BABELVu qu’il y a la grosse affluence chez Fabrice, on se lance dans une partie à 5 joueurs de 7 Wonders en incluant l’extension Babel.

Aucune photo et un vague souvenir de cette partie comme quoi l’extension Babel n’avait pas cessé de changer les règles du jeu, le rendant un peu trop chaotique !

Heureusement que l’application 7W était là pour compter les points, il y a au moins une trace des résultat des scores.

P1080191Olivier s’en sort donc très bien en remportant la partie tandis que je remarque que c’est Isabelle qui a adopté la stratégie guerrière, comme quoi, nous, les garçons, on est tout gentil…


Marco-Polo-Banniere

LES VOYAGES DE MARCO POLO

9 Septembre 2015

Partie à 3 joueurs avec France et Chris.

France joue Marco Polo (dé blanc + contrat), Chris le voleur de ressources, et moi le moine qui peut se déplacer d’oasis en oasis.

Je termine avec un score identique à Chris , et comme il ne nous reste plus un sou chacun, on se partage la victoire ! France : fais pas la tête…! 🙂


plateau_campDISCOVERIES

Dimanche 13 et mardi 15 Septembre 2015

Partie découverte et inachevée en famille avec Alex, Elodie et René afin d’expliquer les règles sur l’exemplaire offert à mon frère pour son anniversaire !

P1070919_600p450On remet le couvert avec Olivier et Fabrice ! Olivier est sceptique en découvrant le jeu, le jugeant compliqué, alambiqué et il nous met au final une belle pilée ! Il a bien caché son jeu, le bougre !


viceroy 2VICEROY

Vendredi 18 Septembre 2015

viceroy-310x310

Découverte avec Arnaud et Régis sur l’exemplaire d’Arnaud provenant du KS incluant le joli et pratique tapis de jeu (« playmat ») et les gemmes colorés.

P1070928_600p450Viceroy s’avère une bonne surprise avec un bon jeu de gestion de main de cartes avec des illustrations très chatoyantes, doté d’un système astucieux et plusieurs façons de marquer des PV, un peu comme dans 7 Wonders.

viceroy1Ici pas de phase de draft pour recruter des personnages, mais une phase initiale d’enchères poing fermé que je craignais un peu mais qui finalement passe très bien, mieux : elle est même parfois source d’une alliance temporaire pour se partager les 2 cartes (dans le cas où il y en a 2 sur la même couleur de gemme) : les discussions et les promesses non tenues sont légions !

MenaceMa mono stratégie magie (parchemin) a été très lucrative avec une pyramide très développée sur sa base mais pas très haute. Rien que les parchemins me rapportent 7×10 = 70 PV !


SMASH-UP

Smash-up1

 

Un petit Smash-up pour terminer la soirée : bien fun, comme d’hab’ !

P1070944_600p450


Marco-Polo-Banniere

LES VOYAGES DE MARCO POLO

Samedi 19 Septembre 2015

Partie en terrasse avec 6gale qui découvre le jeu.

P1070959_600p450On a mal appliqué la règle pour l’action la faveur de Khan sur cette partie (pourtant pas la première) : il ne faut pas payer de surcout si un joueur est déjà présent mais juste mettre un dé de valeur supérieure ou égale. Les emplacements sont en tout cas limités à 2 à 2 joueurs. Mea Culpa !

J’emprunte la voie la plus maritime au sud qui demande pas mal de sous mais qui permet d’atteindre Sumatra et débloquer ses nombreuses actions disponibles (3 cartes). J’abuse de l’action d’un déplacement par 2 chameaux défaussés pour visiter Bejing puis je me propulse même jusqu’à la voie de retour jusqu’à Moscou : Venise était pas loin !

Je ne me lasse pas de ce jeu qui devient peu à peu mon top 1 pour 2015 !


Andor 3ANDOR

andorLégende 3 tentée à quatre joueurs : Juliette-Archer, Seb – fantassin, Olivier – Nain, Zuton- Magicien.

Enfin je ressors Andor : je propose la légende 3 pour que chaque joueur mène une quête différente avant d’aller combattre une grosse menace. Le problème est que chaque quête ne sied pas bien aux spécificités des personnages et que la sorcière est trouvée très tardivement dans un coin reculée de la contrée.

P1070971_600p450Comme à son habitude, Juliette pique mon appareil photo pour prendre des clichés plus ou moins réussis, surtout quand je fais le monstre pendant que Seb nous lit les cartes annonçant l’arrivée de gros vilains que je tente d’imiter… Petit florilège ci-dessous :

P1070972_600p450Nous subissons une belle défaite collective avec une mention spéciale pour le nain très adepte du dè = 1 ce soir ! Une sacrée veine, ce nain ! Le voici ci-dessous en pleine action :

Nain

bon, je sais c’est pas un nain mais un hobbit !

Excellent jeu pour une soirée qu’ n’en était pas moins !


ninjatoNINJATO

Mardi 22 Septembre 2015

Ninjato IelloNinjato est sorti il y a plusieurs années et à chaque fois que je devais y jouer, les nouveautés arrivant dans un flot ininterrompue lui passaient devant à chaque fois lors du moment du choix collectif du jeu de la soirée (un vrai jeu à part entière quant on y pense, où chacun tente de tirer la couverture vers le jeu auquel il a envie de jouer…).

Ce ne fut (enfin) pas le cas ce soir alors qu’il était en concurrence avec Artefact Inc (Reliques & Co en VF) et Discoveries, 2 autres jeux boxant un peu dans la même catégorie au niveau accessibilité et durée plus que raisonnable d’une heure.

Chris se lance donc dans les explications des règles pour une partie à 4 joueurs avec France et Olivier. Nous incarnons un ninja allant cambrioler des demeures pour récupérer des objets nous permettant d’acheter des rumeurs et soudoyer des hauts émissaires de 3 familles différentes à faire prospérer.

P1070995_600p450Le plateau est magnifique, c’est fluide et malin , bien tendu à 4 pour les majorités.

Par contre, les facteurs X des cartes rumeurs sont pas des plus claires au premier abord, ce qui est gênant pour le choix des cartes les plus lucratives selon la gestion de notre développement. Plusieurs axes stratégiques se dessinent même si la visite de nuit des villas est indispensable pour récupérer les précieux objets avec un système de « stop ou encore » sympa.

P1070989_600p450Je brille par ma médiocrité en étant tout le jeu à la traine et le décompte final ne m’aide pas beaucoup : je finis bon dernier. Olivier remporte la partie avec sa stratégie cartes des gardes qui a bien fonctionné.

ninja Kill BillLe jeu est intéressant dans un thème bien rendu avec de belles illustrations au niveau cartes et un plateau réussi. Au niveau mécanismes, il est pourvu d’un mélange d’opportunisme, de chance et de gestion avec de la majorité et du « stop ou encore », le tout très fluide avec une seule action à choisir à son tour et  7 manches de 3 actions. Il a le mérite de tenir en une heure (explications non comprises), ce qui le rend très sortable et très bien classé dans la catégorie poids moyen rapide ! Bien content de l’avoir enfin testé !

Bien content d’avoir enfin testé ce classique qui n’a pourtant pas connu le succès qu’il mérite  !


LIBERTALIA

Midi ludique du Jeudi 24 Septembre 2015

Libertalia boitePartie à 6 joueurs avec Rémi B, Rémi M. Stéphan, Brice et Mickaël.

C’est bien le « bordel » à 6 mais bien fun aussi.

Rémi B. gagne la partie haut la main, la bataille pour la 2ème place fut très serrée tandis que Brice finit à la traine : normal pour une première partie.

PirateCe jeu ou chaos rime avec fun procure toujours autant de plaisir avec notamment l’effet de surprise lors du dévoilement puis l’activation des cartes jouées qui est toujours source de rigolade.

P1080004_600p450

Au 1er tour les taverniers sont de sortie…

P1080009_600p450

Au 2ème tour, ce sont les canonniers et les cuistots qui pointent le bout de leur nez…

Une bonne pause ludique que ce Libertalia !


image kiosqueTIME STORIES : ASYLUM – RUN 1

Jeudi 24 Septembre 2015

base-boxLa soirée se déroule chez mon ami 6gale pour commencer le 1er scénario « Asylum » de Time Stories, accompagné de 2 autres joueurs férus de jeu de rôle : Jean et Nicolas.

Et bien, après toutes les critiques lues ça et là dont j’ai tenté de faire abstraction, je dois dire que le jeu m’a pour l’instant bien plu ! Espérons que mon avis restera positif à l’issue des 2 autres prochains « runs ».

C’est très sympa : un espèce de jeu de rôle léger sans MJ, bien immersif, avec une forte ambiance de type ‘asile de fous’ bien restituée avec les illustrations et les textes. L’aventure est pourvu de rencontres et de tests classiques, résolus par des jets de dé.

Jack is madOn a fait un premier run assez réussi mais comme attendu, l’aventure est loin d’être terminée puisqu’il en faut normalement 3 pour résoudre l’énigme.

P1080021_600p450Cette solution proche du JDR me convient très bien par l’aspect immersif donné par le matériel et le renouvellement des univers variés, qui est un atout indéniable avec les futurs divers scénarios.

Je pense que les vrais / « vieux » rôlistes (dont je ne fais pas partie) pourraient tenir un discours plus ‘tranchant’ en reprochant au jeu son manque d’imagination, d’interaction, de diplomatie, de narration et son trop faible niveau de complexité côté scénario.

Pour ma part, sa simplicité me sied à merveille malgré, c’est vrai, sa linéarité : c’est clair, beau et fluide, sans avoir à retenir des noms de persos alambiqués (lire : « à coucher dehors ») et les pouvoirs cachés de 36 peuples différents de la galaxie ou d’un royaume fantastique peuplé de nains et d’elfes (je caricature à peine)… on rentre dans l’aventure tout en douceur en maitrisant peu à peu les éléments et en y restant bien concentré. Je n’ai pas connu de décrochage comme cela pu m’être déjà arrivé en JDR.

P1080028_600p450On a passés un super moment, plongés dans l’histoire et bien déconnectés de la réalité, sauf celle d’un asile de fous dans les années 20 !

Quelques hics et remarques (qui sont finalement nombreux) :

– la rejouabilité d’un même scénario est très limité : c’est possible en se mettant dans la peau d’un MJ avec un perso qui, en retrait, intervient peu : cette solution (adoptée ce soir par 6gale) ne procure plus le plaisir d’investiguer mais plutôt celui de faire découvrir aux autres et de partager un moment convivial. Je me dis d’ailleurs que le jeu est jouable dans cette configuration avec des amis complètement néophytes (voir hermétiques) dans les JS, et que partager une aventure avec eux serait bien plus agréable et décontractant que de débattre de problèmes de société ou politiques, par exemple…(non pas que cela soit inutile mais les médias télévisuels nous en bassinent déjà assez !) !

P1080029_600p450– autre possibilité pour rejouer un scénario achevé : passer par des chemins inexplorés, mais je ne suis pas certain que cela soit très motivant lorsque la solution de l’énigme est connue. Une fois dans cette situation, on devrait avoir plus envie de lorgner sur le scénario suivant…

– j’ai noté une certaine linéarité dans le scénario que l’on subit un peu en suivant de trop près sa logique : genre (sans spoiler du tout) , on rencontre un personnage qui nous donne rendez-vous secrètement dans une pièce.  Au moment de décider ensemble du lieu vers lequel on se déplace, forcément, on est très tenté de se rendre dans la pièce en question… ceci étant, des situations « surprises » surviennent et c’est bien rafraichissant pour rendre le scénario moins linéaire (cela désoriente et coute du temps précieux) !

– je n’ai pas encore trouvé d’incohérences comme évoqué par Chris E., mais à revoir après les 3 runs

P1080024_600p450

– le but du jeu est au départ plutôt floue et à force de ne rien vouloir ‘spoiler’, on arrive sur un terrain inconnu : on se laisse porter par le scénario de l’aventure sans vraiment savoir quel est l’ultime objectif. D’un autre côté, cela permet de découvrir les éléments au fur et à mesure…

– le prix excessif du jeu et des scénarios, le « business case » : après, il faut relativiser avec le temps de jeu et le plaisir ludique : combien de jeux dorment dans ma ludothèque avec une seule partie au compteur ? Un peu trop, je sais… et parfois des énormes jeux à gros budget (Descent V1, Francis Drake, Hyperborea pour ne citer que ces 3 là…)

P1080023_600p450– la fourniture d’un CD de musique d’ambiance renforcerait l’atmosphère du jeu (musique du film « Vol au dessus d’un nid de coucou  » ?), à rajouter si possible aux prochains runs…

– la config 4 joueurs semble la plus adaptée avec des personnages aux pouvoirs variés

P1080030_600p450La suite est prévue jeudi dans 15 jours (jeudi 8 Octobre) avec le même groupe de joueurs, on va essayer de faire les 2 runs manquants dans la même soirée en prévoyant plus de temps de jeu pour finir le scénario. A suivre.


DEUS

Dimanche 27 Septembre

deus-boitePartie à 2 avec Fabrice.

Pour une fois, je joue militaire à fond en début de partie et cela marche bien pour piller les camps barbares. De plus, je parviens à jouer 2 catapultes successives qui me rapportent un nombre de sous hallucinants (32 pièces) qui m’évitent de trop produire de ressources.

Puis je me spécialise sur la production de bois et de pierre que j’exploite grâce à un bateau de commerce le transformant en PV (1 bois vers 1 PV, 6 fois max) puis un deuxième bateau transformant 1 pierre et 1 bois en 3 PV (2 fois max).

P1080064_600p450Je parviens ensuite à monter 2 laboratoires bien pratiques pour activer une carte rouge militaire puis une verte de production.

Je construis un seul temple (1PV par emplacement occupé : 12 PV max) tandis que Fabrice en bâtit 2. Il met fin à la partie en encerclant le dernier village barbare, je joue un dernier laboratoire de commerce  tandis que Fabrice fait appel au dieu de la production pour défausser toutes se cartes et les convertir en ressources afin d’obtenir le plus de majorités possible en fin de partie (2 PV / majorité) : cette tactique est souvent employée pour le joueur mettant fin à la partie : en jouant en dernier, il peut ainsi s’assurer facilement les majorités en ayant beaucoup de cartes à défausser dont un temple ou un bâtiment de production pour activer le dieu correspondant.

P1080069_600p450Tactique non suffisante au vu de tous les PV acquis pendant la partie, je remporte la mise 61 PV à 54 PV.

Deus reste un jeu plaisant et une valeur sûre, surtout que la partie est plié en moins d’1h30 voir 1h.


Andor 3ANDOR : LA LÉGENDE DE GARDÉTOILE

andor-la-legende-de--3300-1387717951Mardi 29 Septembre

La préparation du jeu, réalisé en solitaire, est déjà un pur régal avec la mise en place occasionnant la découverte des règles additionnelles au format BD et le nouveau matériel, constitué des éléments suivants : une catapulte, un donjon 3D, un engin de siège, de nouveaux objets et personnages côté monstres et soutiens (les loups, encore que…) et bien sûr les nouvelles carte légendes. La totalité du matériel ne rentre pas en jeu et dépend du scénario.

L’extension comporte une seule aventure mais elle est composée de plusieurs cartes différentes à insérer dans la pile de cartes, ce qui renouvelle les quêtes du scénario et les éléments de sa trame, même si le canevas de fond reste le même, avec 3 objectifs communs à remplir lors de toutes les légendes Gardétoile :

  •  Défendre le château (comme dans le jeu de base) : si trop de monstres entrent au château, la partie est immédiatement perdue (le nombre max possible dépend du nombre de joueurs et si on a réussi à y ramener des paysans)
  • Réaliser une mission commune (une parmi 5)
  • Contenir puis éradiquer une menace (une parmi 6)

Nous sommes quatre joueurs à tenter l’aventure et pour le choix de chaque héros, j’inclus les nouveaux personnages de la 2ème extension.

Fabrice incarne le magicien, Régis choisit l’archer, Olivier se met dans la peau d’un rôdeur des forêts (nouveau perso) qui possède 3 objets intéressants (couteau, corbeau et corne). J’opte pour un nouveau perso tout de noir vêtu et équipé d’une arbalète : un sentinelle des Archives qui possède le pouvoir de faire descendre d’un cran la force d’une créature (sauf contre un adversaire spécial) avant un combat, ainsi que la récompense.

On se répartit 3 des 4 nouveaux objets, les dons d’Andor, utilisables une seule fois par journée :

  • la flûte d’Andor pour le rôdeur : elle permet de faire gagner des points de volonté à tous les héros présents sur sa case ou une adjacente de la valeur d’un D6
  • la torche, repoussant un monstre de sa case vers une case vide, équipe l’archer de Régis
  • le faucon à Corne complète mon équipement : il permet l’échange d’objets comme un faucon normal mais offre aussi le pouvoir de réduire à un seul dé la riposte d’une créature lors d’un tour de combat d’un héros (non applicable pour contrer une menace)
  • le sablier d’Hadria sera acheté plus tard chez un marchand comme un objet classique alors que la règle ne semble pas l’autoriser. Le sablier permet de faire reculer de 3 heures un héros sur la piste du temps. Un bonus que l’on a au départ sous-estimé car bien puissant.

P1080071_600p450Nous avons transgressé d’autres règles comme le gain de sous ET des points de volonté lors de la récompense d’une créature tuée, alors que c’est l’un ou l’autre (avec panachage possible) et non les 2 !

Le magicien commence par ramasser tranquillement des champignons dans les bois dans l’optique d’une fructueuse revente au marchand de la mine, tout en dévoilant des jetons brouillard grâce à sa longue-vue bien pratique. Pendant ce temps, l’archer et la sentinelle s’affairent pour tuer les monstres s’approchant trop près du château, notamment un troll attaqué à distance à deux avec nos arcs qui n’a pas fait long feu (avec un jet de dé optimum : 6+6+4 points de force) : 16 points d’attaque !

P1080089_600p450Le rôdeur va lui s’empresser d’accompagner un paysan au château : une noble initiative permettant d’accepter un second monstre dans les murs de l’enceinte sans perdre la partie.

La deuxième journée est nettement moins glorieuse avec le duo archer-sentinelle, un peu trop en confiance, qui ne récidive pas leur premier exploit avec une attaque sur un troll complètement ratée et finalement abandonnée. Le rôdeur se la joue lui solo en attaquant un Gors, sans succès lui aussi, lui coutant pas mal de temps ! La sentinelle viendra à sa rescousse. Les loups apparaissent et progressent vite vers le château : nous comptons sur le magicien pour amadouer le loup alpha passant dans ses parages, en lui envoyant par le faucon 2 runes pour lui permettre de compléter sa collection et ainsi obtenir un puissant dé noir. En effet, le loup a une force égale à 4x les points de volonté du héros tentant de l’amadouer (soit 12 avec la forme actuelle du magicien) et l’apprivoiser avec succès nécessite un seul round de « combat ». Le magicien s’en sort bien et nous voilà secondés par 3 loups de force 3 chacun que le magicien peut déplacer de 4 cases (en répartissant sur les trois) pour une heure de temps consommée.

P1080078_600p450Nous découvrons notre quête principale commune qui demande de ramener à la case Arbre des Chants tous les parchemins éparpillés aux 4 coins du royaume,

moinstre de feuNous devons aussi une nouvelle menace intitulée l’Esprit de Feu qui incendie la lande à chaque début de journée et peut rendre la partie perdue si tous les jetons feu (au nombre limité) sont placés sur le plateau.

P1080076_600p450Nous combattons donc le feu tout en remplissant une nouvelle mission : ramener le cartographe à l’arbre des chants : c’est le magicien qui s’occupe de cette tâche et permet en la réussissant la localisation du bouclier gardétoile dont se munit le rôdeur. Ce bouclier utilisable deux fois permet au héros l’équipant d’empêcher l’activation d’un élément du jeu pendant la phase de lever du soleil (pioche d’une carte événement, avancée des monstres…)

P1080085_600p450La fin de la mission consiste à vaincre la menace mais avec l’heure tardive nous décidons de stopper l’aventure qui aurait demandée encore une ou deux journées d’aventure.

P1080077_600p450


À bientôt pour de nouvelles aventures ludiques !

Zuton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s