Star Realms : du pan dans ta face galactique et addictif !


star realmsStar Realms est un petit jeu de carte addictif et rapide se jouant en duel dans un univers SF des plus réussis ! Encore un énième jeu de cartes à base de deck-building me direz vous, oui, vous auriez raison mais encore un bon jeu de deck-building vous répondrais-je !

J’avais déjà joué quelques parties à la version originale et sur l’IPAD et c’est une bonne nouvelle d’apprendre que Iello assure la VF. J’ai pu redécouvrir ce petit jeu lors d’un tournoi organisé par ma crèmerie locale (Les Contrées du jeu à Grenoble), tournoi auquel je n’avais pas prévu de participer mais j’ai craqué suite à la demande insistante d’Arnaud qui cherchait un adversaire pour s’inscrire au dernier moment : il n’a pas mis longtemps à me convaincre et bien lui en a pris !

P1000277_800p600

Le principe est simple : chaque joueur possède au départ 50 points d’influence et va développer son armada de vaisseaux en tentant d’infliger des dégâts à son adversaire : le vainqueur est le premier à vaincre la base ennemie en faisant baisser l’influence de son adversaire à 0.

Chaque joueur démarre avec un même paquet de 10 cartes basiques composée de petites unités de combat (le « viper » infligeant un dégât) et de vaisseaux « éclaireur » donnant des pièces pour recruter de nouvelle unités de la ligne d’achat. Cette ligne est composée de 5 cartes différentes disponibles et la pile de vaisseaux « prospecteur » toujours présente. Dès qu’une carte est achetée, on la remplace par une nouvelle carte de la pioche.

Mise en placeLe premier joueur pioche 3 cartes de son deck en commençant son tour alors que le second en pioche 5.

Le tour de jeu est ultra rapide (surtout au début du jeu avec des unités basiques en main) : on dépense l’argent des cartes commerce pour recruter des vaisseaux venant enrichir notre paquet de cartes, et on inflige quelques dégâts à la base ennemie (si elle ne contient pas de défense) en activant si possible les effets des cartes à base d’icône de faction.

Le cœur du jeu sont donc les cartes vaisseaux qui sont de différents types :

  • la pile de cartes vaisseaux prospecteur est toujours présente : ces vaisseaux donnent 2 pièces pour commercer ou inflige 2 dégâts si la carte est détruite lorsqu’elle est jouée

P1000285_800p600

  • les cartes vaisseaux qui infligent des dégâts ou / et donne de la vie et / ou des pièces : la seconde partie de la carte (action Allié) est activée seulement si on a déjà joué une autre carte arborant l’icône de même faction ou bien s’il est présent sur une de nos bases en défense

exemple carte Bélier

  • les cartes « base avant-poste » qui protègent votre armada en restant active devant vous (ne rejoint pas la défausse jusqu’à ce qu’elle soit détruite par l’adversaire). L’adversaire est obligé d’infliger des dégâts à cette base avancée avant de pouvoir prétendre à vous faire perdre de l’influence par des points d’attaque supplémentaires. Ces cartes offrent aussi divers effets activables une seule fois par tour alors que leur icône de faction peut s’avérer très utile pour activer les seconds effets des cartes de même faction.

Base

4x FactionsL’effet combo est donc très recherché en se spécialisant dans l’une des 4 factions.

Certaines cartes vaisseaux  sont « Gros Bill » avec un pouvoir d’attaque de folie, d’autres permettent de regagner de l’influence ou d’activer divers effets : piocher une carte, détruire une carte de sa main ou de sa défausse ce qui est très utile pour épurer son deck et le rendre plus nerveux, …

SymbolesAcheter puis pouvoir mettre en place des bases est une bonne idée pour se défendre et disposer de son icône de faction pour activer les effets des cartes. Elles ont aussi pour rôle de ralentir les velléités offensives adverses, surtout que les attaques sont encaissées et inefficaces si la force d’attaque ennemie est inférieure à la valeur de défense de notre avant-poste. Mais souvent cela ne suffit pas, car plus la partie avance plus les combos dévastatrices se déclenchent grâce au tirage des cartes de notre deck… ou pas. En effet , le facteur chance est tout de même bien présent dû à la pioche mais peu dommageable car les parties sont très courtes (environ 15 minutes voir 10 quand on connait mieux le jeu). La revanche puis la belle sont souvent de mise.

On a préféré marquer les points sur une feuille plutôt que d’utiliser les cartes influence fastidieuses à manipuler pour le scoring décroissant.

P1000293_800p600

Au niveau tournoi, disons que je n’ai pas particulièrement brillé et finis 7eme sur 10 : pas très honorable mais anecdotique car je suis reparti avec plusieurs parties au compteur et une meilleure connaissance des cartes. J’ai surtout passé une bonne après-midi ludique autour d’un bon petit jeu de cartes que je ressortirai volontiers pour combler un court moment de jeu à 2 joueurs. On peut aussi y jouer à 4 avec 2 boites.

La jeu a donc tout pour plaire et même son boitage est séduisant avec un format de taille petite / compacte, parfaite pour le transport même si un poil fragile. Son prix est du même acabit !

Les règles sont simples, les illustrations des cartes vaisseaux sympas (si l’on veut bien prendre le temps de les observer en détail) et le jeu se révèle au final nerveux, efficace et addictif. Alors, pourquoi s’en priver ? On s’en fait une ?

 

Plus d’infos :

Le ludochrono sur Ludovox, c’est par ici !

Le Just Played sur Ludovox, c’est par là !

Toutes les boites disponibles à ce jour (certaines en anglais seulement).

A noter que le jeu est aussi disponible en version digitale (Steam, Android et I-bidule) avec pas mal de petites extensions (évènements, héros, …)  : une autre manière d’essayer et découvrir le jeu !

 

Publicités

Une réflexion sur “Star Realms : du pan dans ta face galactique et addictif !

  1. Pingback: Tops et Flops Perso Jeux de Société 2016 | LUDO-LABO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s