Terraforming Mars : tous les ingrédients d’un grand jeu !


tfm-boiteDes claques ludiques comme ce jeu, j’en redemande !

TerraForming Mars avait bien buzzé pour Essen 2016 (sold-out le jeudi midi, présent 2 mois en tête du geekbuzz pré Essen) et je l’avais bien vu sur la top liste de beaucoup de reviewers, mais je ne l’avais pas spécialement repéré…

Il s’agit d’un jeu de développement dans l’univers spatiale de la planète Mars, pour 1 à 5 joueurs à classer plutôt dans la catégorie pour experts.

Le but du jeu est de contribuer au développement de la planète Mars en remportant le plus haut niveau de terra formation (comprenez par là des PV) . De nombreuses voies différentes permettent de scorer : les cartes, le placement sur la planète, les jalons de type « Milestones », les récompenses « Awards » et surtout son niveau de terra-formage.

tm5

Je découvre le jeu dans une configuration à 3 joueurs avec tous le même setup de base de départ (10 cartes reçues aléatoirement).

p1040713_600p450

Le plateau ne fait pas rêver mais le jeu si : il s’agit en fait d’un jeu de cartes caché dans un jeu de gestion et de développement avec du placement sur la planète Mars pour la rendre habitable en faisant augmenter 3 jauges principales :

  • le niveau d’oxygène (en plaçant des tuiles vertes de type Plantes)
  • le niveau de la température (en dépensant de la chaleur)
  • le niveau de terra formation qui correspond à la piste de score : on augmente de un à chaque fois que l’on augment de un sur les 2 précédentes jauges ou bien que l’on place une tuile bleue Océan. Cette piste est importante car on reçoit dans la phase de revenus autant d’argent que son son niveau sur cette jauge (plus l’argent généré par sa banque personnelle) et l’argent, c’est le nerd de la conquête…

p1040714_600p450

Placer des tuiles de type Océan ou Ville permet aussi de gagner des points / bonus immédiat en fonction de leur adjacence (quelque soit le propriétaire de la tuile adjacente) et de leur emplacement propre rapportant un bonus immédiat (piocher des cartes, du minerai, plante) .

Les tours sont fluides avec une ou 2 actions, les combos à court ou long terme nombreuses et le tout est cohérent et immersif.

La manche se termine lorsque tous les joueurs ont passé. On procède alors au changement de 1er joueur, toute l’énergie est convertie en chaleur, puis on exécute sa phase de revenus selon se capacités de production de son plateau individuel.

pic2891980_mdOn pioche 4 cartes à chaque début de manche qu’on peut acheter ou pas, le coût de chaque carte est identique (3)… seulement certains rares emplacements terraformés permettent la pioche gratuite d’une carte (ou 2 sur un seul emplacement)

La fin de partie se déclenche lorsque les 2 jauges de niveau d’oxygène et de chaleur ont atteint chacune leur maximum et que les tuiles Océan sont épuisées.

p1040717_600p450

Une pelletée d’actions sont possibles, la plupart en payant de l’argent :

  • jouer une carte de sa main en payant son coût avec de l’argent et des ressources type métal ou titane selon le type de carte jouée
  • activer l’effet d’une carte bleue (une fois par manche)
  • construire une tuile verte Plante (en dépensant 8 plantes) ce qui entraine bonus et augmentation du niveau d’Oxygène (+ la progression de 1 sur la piste principale de terra formation)
  • faire augmenter la chaleur (en dépensant 8 chaleur) ce qui entraine l’augmentation du niveau de chaleur (+ la progression de 1 sur la piste principale de terra formation)
  • prétendre à l’une des « Milestones » en payant 8 : il suffit d’avoir atteint le niveau requis pour marquer 5 PV en fin de partie seulement. La partie est limitée à 3 Milestones max.

milestones-tfm

  • miser sur l’un des « Awards’ en payant 8 pour la première, 14 pour la seconde et  20 pour la troisième, a partie étant limitée à 3 Awards max. Le premier majoritaire en fin de partie remporte 5 PV, le second 2 PV.

awards-tfm

  • participer à des projets standard, assez onéreux il faut le dire (à part défausser des cartes de sa main pour 1 unité d’argent / carte), représentée par le tableau sur la partie gauche du plateau

standard-projetcs-tfm

Le cœur du jeu sont donc les carte qui sont de 3 types :

  • les cartes bleues activable une fois par manche qui aide la plupart du temps son développement dans l’un des domaines du jeu
  • les cartes vertes à effet immédiat et qui donnent différents symboles dans différents domaines (science, spatial, animal, microbe…) et des effets variés + certaines avec des PV
  • les cartes rouges d’événement dont l’effet s’active immédiatement puis elles sont retournées

p1040716_600p450

Les effets des cartes sont variés et très cohérents selon leur spécificité ce qui donne une bonne immersion, par exemple, beaucoup de cartes sont jouables avec des pré-requis de développement de la planète (avoir atteint un certain seuil d’oxygène, ou de chaleur ou de tuiles océan…) bien en adéquation avec la carte. Les mécanismes sont bien imbriquées dans le thème ou vice versa et c’est là la recette d’un grand jeu ! C’est si rare !

Le jeu est très riche et promet un bon renouvellement avec toutes les cartes et les départs asymétriques.

p1040719_600p450

L’interaction par contre n’est pas énorme si ce n’est la concurrence sur la planète et le choix des éléments de scoring, plus quelques cartes rouges style astéroïde détruisant des ressources chez un adversaire ciblé.

Le jeu est pourvu d’aléa avec le tirage des cartes, je peux en parler car j’ai attendu une carte avec un symbole science toute la partie ce qui bloquait la pose d’une de mes cartes donnant de l’énergie dont je manquais cruellement…. elle est enfin arrivée vers la fin. L‘aléatoire est donc bien présent mais il y a tellement de possibilités que cet effet s’efface devant tous les choix qui s’offrent à nous… De plus, pour atténuer l’aléatoire dû au tirage des cartes, des variantes de draft peuvent être appliquées.

p1040720_600p450

C’est un pari risqué de miser sur un élément de scoring trop tôt et sans savoir vraiment la puissance des cartes en main de ses adversaires, ce qui peut alors occasionner des retournements de situation. J’ai par exemple misé sur la chaleur, domaine dans lequel j’étais largement en tête niveau production pour finir finalement que 2ième sur cet élément en fin de partie car je l’ai utilisée pour scorer autrement ! Donc il y a moyen de se faire contrer mais cela génère des écarts de points pas énormes (dans cet exemple 5PV pour le 1er, 2 PV pour le 2ième).

J’ai bien profité de ma carte « Pets » permettant d’y accueillir un animal à chaque ville construite, me rapportant en fin de partie 5 PV (1PV par paire d’animaux).

p1040721_600p450

J’ai également abusé de l’activation d’une carte nommée « Optimal Aerobraking » qui me rapportait 3 chaleurs et de l’argent (3ME) à chaque fois que je jouais une carte rouge effet immédiat de type ‘spatial’ : je m’en suis donné à coeur joie avec des météorites ou astéroïdes détruisant les plantes de mes adversaire (en fait Jef seulement qui a bien su logiquement se venger…). Résultat : j’ai bien contribué à faire augmenter la jauge de chaleur. Mais à force de trop comboter, j’ai un peu délaissé la terra formation en plaçant tardivement des tuiles sur la planète : une seule ville et plusieurs zones vertes en seconde moitié de partie, et j’ai pas pu miser rapidement sur les Milestones, erreur très préjudiciable pour le scoring en fin de partie. Jef a bien optimisé ce point en activant le maire (3 villes possédés) et le planificateur (16 cartes en main) tandis que Sarah a activé le « jardinier » (3 tuiles vertes réalisées).

Si on surveille en début de partie ses adversaires, cette opération s’avère beaucoup plus difficile au fil de la partie en se concentrant plutôt sur son propre développement.

p1040722_600p450

Bref, je suis enthousiaste car je n’en attendais pas autant (jeu passé complétement sous mon radar alors qu’il avait semble-t-il bien buzzé à Essen 2016) : un vrai plaisir ludique, une longue parenthèse spatiale qu’on ne voit pas passer.

Je vous recommande de l’essayer !

tfm5La VF est annoncée chez Intrafin pour le 2ième trimestre 2017, donc il va falloir patienter sachant que le distributeur avait mis un sacré temps pour sortir le VF de Mage Knight. Lire la news de Ludovox à ce sujet.

PS : un grand merci à BdmL pour la découverte ! Son compte-rendu de cette partie (et bien d’autres) peuvent être consultées sur son blog BdmL.

pic2891963_md


À bientôt pour de nouvelles aventures ludiques !

Zuton

Publicités

Une réflexion sur “Terraforming Mars : tous les ingrédients d’un grand jeu !

  1. Pingback: Tops et Flops Perso Jeux de Société 2016 | LUDO-LABO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s